Et puis quoi ?

Et puis quoi ?

sec et beauDimanche, je suis allé randonner avec mon amie Isabelle. A l’Ilet à Guillaume. Une rando que je voulais faire depuis longtemps déjà, mais le chemin n’a été remis en état que récemment. Pas trop dure, mais impressionnante, car le chemin longe une canalisation accrochée à la falaise, avec un à-pic vertigineux tout du long. L’Ilet à Guillaume est un ancien pénitencier pour ados du XIXème siècle. Croisé personne à part trois randonneurs dont un mec agréablement viril avec de beaux bras.

Le lendemain matin, j’ignore pourquoi, je me suis réveillé assez abattu et ça ne s’est pas arrangé au fil de la journée. Je crois que j’ai réalisé que je n’ai pas mis les pieds hors de l’île depuis plus d’un an, ce qui ne m’était jamais arrivé depuis mon installation en 2000. Il y a aussi plus d’un an que je n’ai pas pris l’avion, ce qui ne m’était pas arrivé depuis au moins 40 ans. Nul.

French Pride

French Pride

Brian-Carson17Je n’ai jamais été fier d’être français (je trouve idiot et vain d’être fier d’être quelque chose par hasard, comme blanc, de sexe masculin, homo ou juif), mais j’en ai toujours été plutôt content. Je trouve que c’est une expérience amusante, comme d’être homo ou juif. Mais depuis quelque temps, je ne suis même plus content d’être français. Je commence à nous trouver plein de défauts, ce qui n’est pas nouveau, mais des défauts que je n’aime pas. Bon, je vais faire avec. Après tout, je ne suis pas meilleur que les autres (ou alors, juste un peu).

Trop dur

Trop dur

2winkPour la deuxième fois, j’essaie de lire “Le mausolée des amants”, le journal d’Hervé Guibert entre 1976 et 1991. Arrivé péniblement à la page 150, je cale, comme la fois précédente. Ce n’est pas totalement ennuyeux, mais difficile à lire, souvent obscur. Trop intelligent pour moi, en fait. J’ai eu moins de mal à lire “Ulysse”, “Au-dessous du volcan” ou “Le bruit et la fureur”. Mais je ne suis pas sûr que le livre de Guibert soit meilleur que ces trois-là. A votre avis, perdrai-je beaucoup si je mets une nouvelle fois de côté ?

Coup de blues

Coup de blues

king sizeCe matin, sans prévenir, sans raison (enfin, pas plus que d’habitude), coup de mou. Même “Vieille tante” ne parvient pas à m’exciter. Tout me navre. La situation politique en France comme le retour du Nain, et les errements du gouvernement, et les ratés de la police. C’est peut-être à cause du vent qui n’arrête pas de souffler depuis ce matin. Le vent est une bonne raison de devenir fou.

Putain de livre !

Putain de livre !

presque trop 2Je viens de relire pour la troisième fois “Les Bienveillantes”, de Jonathan Little. Probablement le meilleur livre français que j’aie lu depuis dix ans. Qu’on se le dise !

Bling Bling !

Bling Bling !

lifeguardAvis à nos amis adhérents ou sympathisants de l’UMP : commencez à faire des économies, “Petit Panier Percé” est de retour !

Allez savoir pourquoi…

Allez savoir pourquoi…

sous les rochers 2Sarkozy revient, je n’ai pas gagné la cagnotte d’Euromillions et pourtant je suis de bonne humeur ce matin. Ce doit être l’effet “Vieille tante”…

Done !

Done !

écrit sur le sable5 jours pour boucler le premier jet d’un roman de 200 pages : l’auteur de “Vieille tante” n’est pas une faignasse !

Vocabulaire

Vocabulaire

avec mon 4x4On ne dit pas “femme illettrée”, Emmanuel, on dit : “ouvrière ne possédant pas les techniques cognitives suffisantes pour lui permettre le déchiffrage de textes écrits”. C’est la même chose, mais ça ne fait pas bondir les cuistres.

On avance, on avance…

On avance, on avance…

gueule sexyEn trois jours à peine, 85 pages : “Vieille tante” avance à pas de géant. Alors peut-être que mes bouquins ne sont pas très bons, mais moi, au moins, j’ai une excuse : je les écris vite !